La mémoire de l'orchidée, F. Fierobe

Publié le 22 Février 2012

 

orchidee200.jpeg

 

 

Je ne répéterai jamais assez combien les éditions de la Clef d'Argent sont indispensables au paysage littéraire français. Je sais, pour de l'introduction, c'est de l'introduction. Mais il se trouve que je viens de dévorer (presque au sens littéral du terme) « La mémoire de l'orchidée » de François Fierobe.

J'avoue, à ma grande honte, que je ne connaissais pas cet auteur avant d'ouvrir son recueil de nouvelles. Pourtant, il semblerait que nous voguions sur les mêmes mers, quant à ses thèmes de prédilection... enfin bref. Tout ça pour dire que le mal est dorénavant réparé et que je ne peux que vous encourager à en faire de même si vous ne le connaissez pas, parce que franchement, ce livre-là... Ce livre-là ! C'est un peu moins de 180 pages de pur bonheur. Et je n'exagère pas en disant cela. Neuf nouvelles, scindées en trois parties de trois nouvelles chacune (la seconde renferme les textes les plus longs). La première nouvelle, celle qui donne son titre au recueil, met dans l'ambiance de bien belle manière (une histoire d'orchidée, donc, la pieuvre rouge, dont l'écorce consommée procure de biens curieuses sensations). La seconde est courte et assez drôle (mais ce n'est pas ma préférée). La troisième, quant à elle, est un vrai condensé de récit Lovecraftien du meilleur tonneau (oui, la Clef d'Argent, forcément, diront les habitués). Et puis on embarque, avec la seconde partie, pour la ville qui n'existe pas, ou si, ou non, ou peut-être que, enfin bon. Et là... du pur bonheur vous dis-je. Les trois nouvelles rassemblées sous le titre générique « Artefacts et singularités » sont de vrais bijoux que tout amateur de bonne (de très bonne) littérature se doit d'avoir lu au moins une fois dans sa vie (je vous avais prévenu, je ne fais pas dans la demi-mesure). Des personnages improbables, des objets dignes des plus beaux cabinets de curiosité et une inventivité de tous les instants... A chaque nouvelle description, c'est bien simple, je ne pouvais m'empêcher de me demander : « mais où va-t-il chercher tout ça ? ». C'est brillant, plus que brillant, fascinant. On lit sans pouvoir s'arrêter. Désireux d'aller plus loin mais regrettant déjà que la fin se rapproche aussi vite (un peu comme face à un sablier dont le sable s'écoulerait mais où aucun des deux niveaux, que ce soit celui du haut ou celui du bas, ne varierait jamais). Un envoûtement.

Oui, je sais, les mots sont forts mais ils ne sont encore pas suffisants pour décrire ce que l'on ressent à la lecture de ces histoires hors du temps, hors du monde et en même temps si... Lisez vous dis-je ! « Géométries caniculaires de Rascanges », « Le bureau des objets maudits », « La brocante aux fantômes » et enivrez-vous de ces objets ensorcelés et de leur description érudite, de leurs effets stupéfiants. Découvrez une langue précise, un style fluide (très « old school » comme on dit). Un univers fascinant mais loin d'être enchanteur. Ouvrez ce livre, vous répétais-je et laissez-vous emporter. A mon avis, vous ne le regretterez pas.

 

En tous cas, merci M. Fierobe pour ses nouvelles et surtout merci à Philippe Gindre de publier ce genre d'OVNI littéraire.

 

Extrait (introduction décrivant un des nombreux objets conservés au « bureau des objets maudits ») :

 

La flûte.

 

Ah, les instruments de musique... Vous avez peut-être entendu parler de ce fait divers épouvantable survenu à Marseille dans les années 1840. Un prêtre de paroisse converti au démon, qui faisait chanter des sorcières au son d'une flûte qu'il avait taillé lui-même dans le tibia d'un de ses enfants de chœur. La flûte maudite du Père Sinas, la voici. Si vous en jouez ne serait-ce qu'une fois, vous en tirerez une mélodie déchirante qui fragilisera votre âme. Il vous faudra des semaines pour vous en remettre. Si vous en jouez trop...

 

 

Titre: La mémoire de l'orchidée

Auteur: François Fierobe

Editions La Clef d'Argent, 177 pages, 12 €

 

A noter la superbe couverture signée Sébastien Hayez.

 

Sur le site de l'éditeur :

 

http://clefargent.free.fr/orchidee.php

 

 

Rédigé par JP

Publié dans #Livres à lire

Repost 0
Commenter cet article