Metallica, Bercy, 01/04/09.

Publié le 3 Avril 2009




J’y étais ! Cette fois-ci, je peux le dire. Metallica à Bercy, j’y étais. Pas super bien placé (trop haut, pourtant arrivés tôt mais y’avait déjà du monde) mais de face (et non sur les côtés, logique) ce qui a permis de profiter pleinement du spectacle (déchaînement de lasers en début de show) sans pour autant les voir en têtes d’épingles (la scène centrale permet, même de loin, de ne rien rater et de LES voir). Tout en s’en prenant plein la tête bien évidemment, après tout, on était quand même là pour ça. Bon, je passe sur les deux premiers groupes, The Sword, qui semble coincé dans la machine à remonter le temps et se fend d’un hard typique 80’s (dommage, j’ai grandi depuis) et Machine Head qui bourrine bien mais " c’est pas ma came " comme on dit quand on est djeun et capillairement extraverti (n’empêche qu’ils ont mis une belle ambiance parce que des fans, visiblement, y’en avait et rien que pour ça…).

Dont acte.

Passons aux choses sérieuses à présent :

 

METALLICA.

 

La setlist du concert du 01/04/09 (Paris Bercy)

 

That Was Just Your Life

The End Of The Line

Harvester Of Sorrow

Disposable Heroes

One
Broken, Beat And Scarred

Cyanide
Sad But True

The Unforgiven

The Judas Kiss

The Day That Never Comes

Master Of Puppets

Damage, Inc.

Nothing Else Matters

Enter Sandman

 

Stone Dead Forever (reprise de Motörhead)

Phantom Lord

Seek and Destroy


Et pourquoi c’est si important de le préciser ? Parce que ces gredins changent les titres chaque soir ! De sorte qu’aucun concert ne ressemble au précédent, ni au suivant… et ça, c’est maximum respect.

En parlant de respect.

Je ne vais pas vous faire l’article sur " ouais Kirk y joue vachement bien " et James " quel charisme ! " Tout le monde le sait et le Net pullule déjà d’articles, commentaires et autres impressions (vous pouvez même télécharger le live et ce, tout à fait légalement mais je reviendrai là-dessus un peu plus loin). Non. Je vais vous parler de l’ambiance, de la magie, de la famille quoi. Pour nombre d’entre vous, Metallica est un groupe de bourrins destinés à un public de blaireaux. Ne mentez pas, je le sais. L’image que vous en avez est celle d’une bande de viandards, le plus souvent soiffards, tout juste bons à beugler devant une caméra en montrant leur fondement pour l’édification des foules (on y a encore eu droit, comme d’hab’, à croire que ça les amuse à la TV). La preuve ? Ben elle est là…

 

http://www.canalplus.fr/c-humour/pid2397-c-le-petit-journal.html
 

Bien sûr. OK. Mais pas seulement. Et même, loin de là. Metallica, c’est presque 30 ans de carrière, plus de 100 millions d’albums vendus à travers le monde, une inscription prochaine au fameux Rock’n’roll hall of fame (sorte de Panthéon du Rock, pour plus de détails :http://fr.wikipedia.org/wiki/Rock_and_Roll_Hall_of_Fame ). OK. Bien sûr. Mais pas seulement. C’est aussi un lien très fort avec son public (il suffit d’en faire partie pour comprendre). La plupart des personnes présentes avaient déjà vu le groupe 2, 3, 10 fois. Lorsque James Hetfield a demandé quels étaient les " virgin " beaucoup de mains se sont levées mais moins que lorsqu’il a demandé qui les avait déjà vu ? Beaucoup avaient d’ailleurs retenus leurs places pour les deux soirs ! Si c’est pas de l’amour ça. Un amour qui plus est communicatif. Communicatif et partagé. Dés la file d’attente, on discute, on échange, pendant le concert, une belle unité agite l’ensemble et à la sortie, une seule voiture de flics (et encore, seulement là pour faire la circulation…). Bon esprit. En famille quoi. Des jeunes, des plus âgés. Tous dans le même mouvement. Et quel mouvement ! Les morceaux du dernier album sont magiques (LE dernier album est magique, plusieurs futurs grands classiques du groupe à n’en pas douter) mais quand retentissent les premiers accords de " Master of puppets " ou de " Seek and destroy " c’est la folie qui prend le pas. ça hurle, ça bouge, ça communie. Mention spéciale pour l’enchaînement " Disposable heros " et " One " qui, dans un seul mouvement, balancent un double message antimilitariste efficace et jubilatoire. " One " est à elle seule un sommet. Cette chanson est un sommet mais en live, on atteint carrément l’Everest.

 

Ouais, Metallica, c’est peut-être un groupe de bourrins pour un public de blaireaux mais franchement, je vous le dis les amis, je suis blaireau et fier de l’être !

 

On annonce le tournage d’un DVD pour leur concert aux arènes de Nîmes le 7 Juillet prochain… Gageons que l’Everest fera alors figure de pâle colline.

 

YEAHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!!!

 

Lien pour télécharger légalement le live du concert du 01/04/09 :

http://www.livemetallica.com/live-music/0,250/Metallica-mp3-flac-download-4-1-2009-Palais-Omnisport-de-Bercy-Paris-FRA.html

 

Et n’oubliez jamais : Metallica, c’est plus fort que toi !

 

 

Crédit photo : blog de Francis Zégut (http://zegut.blogspot.com/ )



Metallica - One (Paris Bercy 1.04.09)
envoyé par SoultrixProduction

Vidéo prise durant le concert trouvée sur Dailymotion (attention, qualité pas terrible, image tremblée, son saturé, à réserver aux puristes et aux amateurs (voire aux nostalgiques, comme moi (eh oui, déjà)). Si vous ne connaissez pas, passez votre chemin, vous seriez déçus (et ce serait vraiment dommage)).

Pour ceux et celles que ça intéresse, Youtube et Dailymotion regorgent déjà de vidéos...

Pour les autres, ben...
zètes pas couchés à c't'heure ?

Rédigé par JP

Publié dans #ça n'engage que moi

Repost 0
Commenter cet article

Will 05/04/2009 23:35

Tout pareil, une grosse claque  !  Sinon il a été question un moment que metallica revienne au parc des princes en 2010...une rumeur  vue sur le blog de Zégut je crois... et le programme du concert annoncait une tournée jusqu'en 2010...wait en see

Théo 04/04/2009 14:37

Bel article, fier d'être un blaireau si c'est ca d'être fans de Metallica!!Vivement le prochain live!!!

JP 04/04/2009 21:28


C'est clair !