Belle est la bête.

Publié le 3 Mai 2012

couv 2

 

 

Bon, il est grand temps de passer à la phase 1 de l’opération autopromotion de mai. Pourquoi la phase 1 ? Tout simplement parce qu’une phase 2 se prépare dans l’ombre. Mais ne brûlons pas les étapes je vous prie et chaque chose en son temps.

Phase 1 de l’autopromotion de mai donc.

  

À paraître, le 10 mai 2012, " Belle est la bête ", recueil de nouvelles, aux éditions La Clef d’Argent.

  

Présentation :

 

" Que serait-il advenu de nous, les monstres, si j’avais mis mes sombres projets à exécution ? Si, n’y tenant plus, j’avais fait sauter, une à une, mes chaînes et les barreaux de la cage qui me retenait prisonnier afin d’aller dévorer un de ces horribles personnages ? "

  

Un homme, une arène, un taureau... Un corps, un microbe, une évasion... Une femme, un homme, des chiens... Un tueur implacable et des enquêteurs qui ne le sont pas moins... Un dîner en amoureux à la Saint-Valentin... Mais également, un musée, une statue et un sabre japonais... Une bande de bikers et des extraterrestres... des chroniques terriennes... quelques retours d'expéditions... et pour clore le bal, le fils de la femme à barbe en personne.

  

À travers dix nouvelles, aux styles tous différents, se dessine un bien étrange univers. Un monde où l'homme et la bête ne font souvent qu'un et où la belle n'est pas toujours celle que l'on croit. Un endroit où les monstres auront toujours une place réservée, pas très loin de la scène.

  

Jean-Pierre Favard a publié plusieurs romans où il teinte ses récits de fantastique et d'angoisse. " Sex, drugs & Rock'n'Dole ", déjà publié par la Clef d'Argent, a reçu le prix coup de cœur 2011 de l'Amicale de la Presse Jurassienne. Il a également publié des nouvelles, dans différentes revues (Codex Atlanticus, Freaks Corp., Alibis). " Belle est la bête " est son premier recueil.

  

Sommaire :

  

La bête

Miasme

Les chiens

Monseigneur

Saint-Valentin

La Vénus décapitée

La comète de Harley

Chroniques terriennes

Retour(s) d’expédition(s)

Le fils de la femme à barbe

 

Belle est la bête, 198 pages, 12 €.

La magnifique illustration de couverture est due au talentueux sieur Okiko.

 

Site de la Clef d'Argent :

 

http://www.clef-argent.org

 

Quelques liens où le recueil est déjà recensé et où il est possible de le pré-commander :

 

http://www.decitre.fr/livres/belle-est-la-bete-9791090662032.html

 

http://www.amazon.fr/Belle-Est-Bete-Jean-Pierre-Favard/dp/B007T9Q7FW

 

  

Rédigé par JP

Publié dans #ça n'engage que moi

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article