La piste des Templiers, William Dietrich

Publié le 10 Août 2012

9782749121055.jpeg

 

 

 

Pour être tout à fait franc, après avoir terminé le recueil de Stephen King, je ne savais pas trop quoi lire. Seule certitude, il me fallait un nouveau bouquin. Donc je m'en suis remis au hasard. Ce livre-là, sans doute l'aurais-je laissé de côté si deux raisons ne m'avaient pas pousser à l'acheter. La première, l'auteur a reçu le prix Pulitzer (pas pour ce livre-là mais tout de même). En effet, si certains prix sont synonymes de qualité, celui-là en fait indubitablement partie. Pour preuve le génialissime « Middelsex » de Jeffrey Eugenides (dont j'attends toujours et je ne dois pas être le seul dans ce cas, le nouveau roman... qui ne vient pas. Syndrôme Patrick Süskind ? ça serait vraiment dommage). Bref. Seconde raison, il met en scène des Templiers (en tous cas, ça s'annonce comme tel). Ouais. Je sais, encore. Sauf qu'à chaque fois que je lis un quatrième de couv' qui aborde la question, je ne peux pas m'empêcher d'être interpelé. Et comme je termine actuellement la relecture/correction de ma trilogie alchimique où il est question de Templiers (en vue de sa réédition début 2013, j'aurai l'occasion de vous rebattre les oreilles avec ça, pas d'inquiétude)... je ne peux m'empêcher de trembler. Et si mon histoire avait été écrite par un autre ? Et si un autre avait eu la même idée que moi ? Et si... Après tout, nous partons tous des mêmes documents... Me voilà donc en pleine lecture. Bon, le début est plutôt pas mal. Les personnages sont bien campés et le style efficace, il y a de l'action, des rebondissements mais... bof. Je dirais même bof bof. Pas génial. Je lis, j'apprécie mais sans plus. J'en profite pour constater que nous partons bien tous des mêmes documents mais que chacun les aménage à sa sauce et qu'au final nous arrivons à des résultats très différents (sans doute une des raisons pour lesquelles tant de livres abordent la question). Je suis donc rassuré.

L'histoire ? Ethan Gage, un aventurier coureur de jupons, agent double voire triple, proche de Napoléon (ça situe l'histoire dans l'Histoire) et de Jefferson se voit confier une mission et un comparse, le bien nommé Bloodhammer, un Viking gigantesque portant dans le dos une hache non moins gigantesque et à double tranchant ainsi qu'un tube renfermant une mystérieuse carte... Ça part pas mal, n'est-ce pas ? Leur mission ? Aller en Amérique pour explorer la Louisiane pour l'un et retrouver le marteau de Thor, pour l'autre (il est aussi question d'éléphant laineux mais je ne vais pas tout vous raconter). Et c'est justement à partir de là que le roman devient excellent. En effet, dés lors que nos héros traversent l'Atlantique et se retrouvent confrontés au Nouveau Monde en plein construction (y'a des indiens, un type louche avec sa sœur, des attaques de campements, des trappeurs français à bord de leurs canoës, un long rifle et des tomahawks...) le bouquin prend son envol et je l'avoue, bien humblement, j'ai pris mon pied. Ça tire, ça fuit, les poteaux de torture ne sont jamais très loin et la quête mystique et initiatique prend de l'ampleur jusqu'à un final rempli d'effets spéciaux. Un vrai bon bouquin d'aventure pour les vacances quoi. Seul défaut selon moi, il apparaît que ce livre est le troisième de l'auteur mettant en scène le personnage d'Ethan Gage et les récurrentes références qu'il fait à ses précédentes aventures sont un peu lourdes et souvent inutiles. Et à force, deviennent même un rien énervantes. Ceci dit, il serait dommage de s'en priver.

 

Titre : La piste des Templiers

Auteur : William Dietrich

Éditions : Cherche Midi, 458 pages, 19,50 €

 

Sur le site de l'éditeur :

 

http://www.cherche-midi.com/theme/La_Piste_des_Templiers-William_DIETRICH_-9782749121055.html

 

Rédigé par JP

Publié dans #Livres à lire

Repost 0
Commenter cet article