L'Asch Mezareph, 22 mars 2013.

Publié le 5 Mars 2013

À J-17 de la sortie de « L’Asch Mezareph » (22 mars 2013), il est grand temps de vous le présenter un peu plus en détail.

 

asch mezarpeh demoII RVB(final)

 

 

L’Asch Mezareph est la réédition, en un seul et même volume, de ma trilogie alchimique constituée par « La commission des 25 » (éditions Nykta, 2003), « Le coffret d’Essarois » (éditions le Panier d’Orties, 2006) et « La montagne noire » (éditions le Panier d’Orties, 2007). Comme son nom l’indique, la toile de fond en est l’alchimie. Plus que la mère de toutes les sciences, une véritable philosophie. Changer le plomb en or ou atteindre la vie éternelle n’en sont que les éléments les plus visibles, en quelque sorte les plus médiatiques. Et il serait dommage de s’en contenter. C’est en tout cas ce que j’ai essayé de démontrer au fil d’une intrigue construite sur plusieurs niveaux : un fil rouge contemporain mettant en scène un groupe d’adolescents aux prises avec d’inquiétants personnages mais également de récurrentes plongées dans l’Histoire, avec un grand « H », à différentes époques et mettant en scène différents personnages et ce, afin de mieux appréhender le pourquoi et le comment de l’histoire (avec un petit « h »).

 

trilogie.jpg

 

Lors de sa sortie originelle, le site Pol’Art Noir (http://www.polarnoir.fr/) en a dit :

« Jean-Pierre Favard est un homme de passion. C'est au moins ce qui transparaît à la lecture des deux premiers volets de sa trilogie ésotérico-historique, La Commission des 25, et plus encore Le Coffret d'Essarois.
Passion pour l'Histoire, celle qu'on écrit avec un grand H, ses petits et ses grands secrets qui permettent aux imaginations fertiles des envols vertigineux.
Il sait aussi asseoir son intrigue sur une redoutable érudition servie par une documentation rigoureuse et sans faille. mais là où on pourrait redouter une avalanche de dates, de citations, la relation monotone d'épisodes historiques, lui, sa passion en bandoulière – qu'il sait rendre communicative – nous entraîne sur les chemins d'une mise en scène vivante, fluide, et bigrement attirante. Pour un peu, on se sentirait plus intelligent en refermant ses livres... »

Présentation (4e de couverture) :

1223, les évêques de Bethléem, en Palestine, fuient la Terre Sainte et trouvent refuge à Clamecy, dans la Nièvre.
1307, des centaines de Templiers sont arrêtés sur ordre de Philippe le Bel. Officiellement, l'Ordre du Temple n'existe plus.
1382, Nicolas Flamel parvient à changer le plomb en or.
1789, deux ouvriers du marquis de Chastenay mettent à jour un intrigant coffret en pierre à Essarois, en Côte-d'Or.

De nos jours, d'étranges parchemins refont surface en même temps que le corps sans vie d'un notaire. S'engage alors une formidable course contre la montre mêlant Histoire occulte et officielle, sociétés secrètes et alchimie. Ou lorsque la légende rencontre la réalité...

Titre : L'Asch Mezareph, 544 pages, 9,90 € (format poche, illustration de couverture : Jimmy Kerast).
Editions : Lokomodo
Sortie le 22 mars 2013.

Rédigé par JP

Publié dans #Le monde de Matéo

Repost 0
Commenter cet article