Juliet, naked. Nick Hornby.

Publié le 11 Mai 2010

 

9782264050830

 

 

 

Bon, disons-le sans prendre des gants, voilà un livre comme je les aime. Bon. Très bon. Même si la 4eme de couv' peut faire peur à première vue. "Vous avez devant vous un auteur à son apogée..." est-il (modestement) écrit. Or, comme chacun le sait, l'apogée précède généralement la chute. Et je doute qu'Hornby chute, n'est pas Palahniuk qui veut...

OK, je cesse immédiatement mes blagues débiles.

 

Pouf pouf.

 

Voici donc, disais-je, un bon bouquin. Bien écrit. Bien construit. Tendre. Dur. Humain. Tucker Crowe est musicien (mélange de Bob Dylan et de Leonard Cohen). Il a cessé de produire (mais pas de se reproduire) dans les années 80. Duncan, lui, est fan. Immature comme il se doit. Il vit avec sa copine, Annie, dans une vieille station balnéaire britannique. Annie le supporte. Jusqu'à ce qu'elle ne le supporte plus.

On se dit, c'est couru d'avance et puis on se trompe. On se perd (avec délectation). On les retrouve (avec plaisir). Chaque chapitre apporte son lot de surprises. Sans pour autant cesser d'être touchant. Tendre. Dur.

En un mot : Humain.

 

Que voulez-vous, ils ont le chic, ces grand-britons pour savoir jouer sur la corde des sentiments (la cinquième en partant du bas). Et toujours avec ce je-ne-sais-quoi de distance ironique qui les rend si attachants.

 

Chapeau Mr Hornby.

 

Et au plaisir de vous relire.

 

tuckercrow1

 

Titre: Juliet, naked.

Auteur: Nick Hornby

Editeur: 10/18 (grand format)

19,00 €

Rédigé par JP

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article