Abraham Lincoln, chasseur de vampires de Seth Grahame-Smith.

Publié le 12 Juillet 2011

 livre-abraham-lincoln

 

 

Voilà typiquement le genre de livres que l’on choisit en raison de sa couverture. Auteur inconnu (à mon bataillon tout du moins), éditeur tout aussi inconnu (mais proposant une véritable collection « horreur » donc à découvrir de toute urgence). La première bonne idée des éditions de l’Eclipse réside donc, on l’aura compris, dans le choix d’un visuel très réussi. Une photographie du célèbre président étasunien dont on ne comprend la réalité crue qu’une fois le livre retourné (je vous laisse tenter l’expérience chez votre libraire préféré, vous m’en direz des nouvelles). Et puis il y a l’idée de base, faire d’Abraham Lincoln un chasseur de vampires, en s’appuyant sur la véritable Histoire pour en composer une entièrement inventée. Plutôt malin. Restait à voir si, au-delà du concept, le livre tiendrait ses promesses. Et là encore, une très bonne surprise. Le récit est rondement mené, les scènes s’enchaînent bien, le style est là, parfaitement adapté et à l’époque et au contexte (la guerre de sécession tout de même), c’est gore juste ce qu’il faut (ça ne tache pas les doigts mais ça a toute sa place dans une collection « horreur »). Les épisodes de la vie de Lincoln s’articulent parfaitement avec la partie fictionnelle. Non, vraiment, rien à redire. Voilà un livre qui fait plaisir à lire. Du coup, je pense que je m’en vais tenter un autre titre dans la même collection et chez le même éditeur, un livre intitulé… « Victoria, reine et tueuse de démons » dont la couverture… (ils sont vraiment trop forts chez Eclipse !) en espérant, bien évidemment, qu’il sera aussi réussi que celui-là !

 

 

Extrait :

 

« L’une de mes techniques favorites consistait à mettre le feu à la maison d’un vampire endormi lorsque le soleil était à son zénith. Le démon n’avait alors que deux options peu enviables : m’affronter au grand jour, sachant qu’il serait vulnérable et à moitié aveugle, ou rester à l’intérieur et rôtir. Peu m’importait le choix qu’il faisait. »

Extrait du journal intime d’Abraham Lincoln, page 210.

 

 

Titre : Abraham Lincoln, chasseur de vampires.

Editions : Eclipse.

18 €, 392 pages

 

 

A noter que Seth Grahame-Smith travaille actuellement avec un certain Tim Burton ainsi qu’un dénommé Timur Beckmambetov sur l’adaptation de son livre pour le grand écran… moi, je dis ça, je dis rien mais bon, quand même.

 

 

Rédigé par JP

Publié dans #Livres à lire

Repost 0
Commenter cet article