Un artiste... le docteur Prout.

Publié le 2 Avril 2007

Connaissez-vous le docteur Prout ? Bien sûr, posée comme ça, la question a de quoi choquer. Je ne vous ai pas habitué à de tels écarts de langage. Pourtant elle est là. Et votre réponse en forme d'interrogation ne m'étonne guère. Prout, ce gros porc flatulent ? Eh bien détrompez-vous, Prout existe bel et bien. La preuve, je l'ai rencontré (il y a longtemps, c'est vrai, nous étions encore gamins à l'époque mais n'empêche).

 

Un petit retour en arrière s'impose, je crois. Situons l'action au début des années 80, voulez-vous. Clamecy, riante cité des vaux d'Yonne, s'éveillait tranquillement. Non loin de là, le parc Vauvert et ses bois où l'on pouvait grimper, s'inventer mille et une histoires. Libres comme l'air. Des chemins, gravillonnés, que nous labourions à grands coups de dérapages pas toujours contrôlés. Vélos oranges, bleus ou jaunes, avec ou sans phare (et garde-boue en option). Un vrai paradis pour des gamins comme nous (Matéo y va, lui aussi, quand nous sommes de passage là-bas). J'habitais tout prés de là. Et un peu plus loin, dans la même rue, il y avait trois frangins. Le dernier (en âge) est devenu le docteur Prout. Bien sûr, il était plus petit, mais regardez où ça l'a mené et vous comprendrez mieux ce qu'une enfance Clamecycoise peut signifier:

 

Artiste sculpteur dorénavant basé à Clermont-Ferrand, le docteur Prout présente ainsi son remarquable travail:

 

Prisonnier d'un monde où la machine aliène l'homme, au lieu de le libérer, pris dans la course éperdue du progrès technique, qui nous interdit la réflexion sur ce qui pourrait être le vrai progrès pour l'humanité, notre monde devient dérisoire.

 

Les machines à ne rien faire du docteur Prout sont au carrefour de cette réflexion, n'ayant aucune valeur ajoutée matérielle, elles nous invitent à rêver sur leur fonctionnement dérisoire et deviennent, de ce fait, de la poésie.

 

Le mieux, je crois, c'est encore d'admirer une de ses créations (sachant que, comme le soulignait HF Thiefaine, "tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s'émouvoir…"):

 

 

 

 

La machine à voyager dans le temps (appelée également Chambre à voyager dans le temps). Passer une heure dans la chambre à voyager dans le temps vous fera gagner une seconde, dont vous pourrez disposer quand bon vous semblera.

 

Les autres sont ici:

 

http://docteurprout.free.fr/

 

Rédigé par JP

Publié dans #ça n'engage que moi

Repost 0
Commenter cet article

Calypsodie 24/04/2007 08:12

c'est marrant quand même, Clamecy, c'est tout petit, et y a pourtant un nombre d'artistes et de voyageurs assez impressionnant qui y sont nés. einh?
 

Webmastrice du Dr Prout 07/04/2007 12:07

Merci pour lui !:-)