Fan de SM

Publié le 25 Juillet 2006

 

Je suis fan de Steve Martin. Bon, OK, peu de gens savent qui c'est, ceux qui savent, doivent se demander pourquoi et la grande majorité doit s'en moquer. Seulement, voilà, moi, je suis fan de Steve Martin. C'est comme ça. Qui n'a jamais vu "L.A. Story" n'est pas un homme disait Hamlet (Acte II, scène III). Et pour une fois, je suis entièrement d'accord avec William Shakespeare (plus en tous cas que lorsqu'il prétendait que le FC Nantes n'était pas un club de foot). Car non seulement ce film est empreint d'un non-sens purement jouissif mais en plus, les longues scènes introspectives où le héros s'entretient avec un panneau d'information autoroutière décrivent de manière frappante les implications psycho-cognitives de nos existences suburbaines (surtout en période d'ouverture de la chasse sur le périphérique, ce qui tombe, généralement, le jour du printemps). Mais Steve Martin n'est pas seulement cet acteur à la crinière reconnaissable entre toutes, il est également l'auteur de plusieurs pièces de théâtre, scénarii ainsi que d'un petit opuscule, "Effets indésirables", disponible aux éditions Buchet-Chastel, pur joyau de dérision compilant nombre d'articles parus, pour la plupart d'entre eux, dans le New Yorker (bulletin culturel et scientifique de Los Angeles, USA). On y découvre notamment ses 100 conseils de lecture, annotés de ses remarques, au nombre desquelles figurent des ouvrages aussi essentiels que:

 

6. Le livre qui commence par la phrase "C'était la meilleure des époques, mais aussi la pire.";

10. "Le nu" (photos d'art sérieuses);

12. Manuel d'utilisateur de la Mustang 1966;

17. "L'être et le néant" de JP Sartre;

18. "L'être et le néant", profil d'une œuvre;

33. "Ulysse", de James Joyce (première phrase uniquement);

48. "Windows pour les nuls";

49. "Windows pour les dégénérés";

50. "Windows pour les sous-hommes";

69. "La calvitie et les troubles du comportement amoureux", de D. Garny;

73. "La chasse à la caille en tank", de Charlton Heston;

99. "Votre certificat de naissance peut se tromper de cinq ans", publicité dans un magazine.

 

Et juste pour vous mettre le sourire aux lèvres (si ça ne vous fait pas sourire, consultez sans attendre un médecin, vous devez être mort):

 

Extrait de "Effets indésirables", article éponyme, page 84 et suivantes.

 

Posologie: Deux comprimés toutes les six heures en cas de douleurs articulaires.

Effets indésirables: Ce médicament peut provoquer des douleurs articulaires, des nausées, des mots de tête et des essoufflements. Il est possible que surviennent des douleurs musculaires, des accélérations du rythme cardiaque et des bourdonnements d'oreilles. En cas de vertiges, consultez un médecin. Ne pas consommer d'alcool pendant le traitement, éviter également la viande rouge, les crustacés et les légumes. Nourriture autorisée: le carrelet. Surtout ne pas manger de Yack. Pour les hommes, s'attendre à des douleurs en urinant en position assise, surtout si le pénis est coincé entre le siège et la cuvette. Les vomissements en jets sont courants dans 30% des cas - pardon, 50%. Si vous éprouvez des troubles de l'orientation, accompagnés de maux de tête et de sifflements audibles en respirant, doublez la dose. Des crampes sont à prévoir: il est considéré comme normal de se plier en deux jusqu'à une fois par jour. Possibilité de selles fréquentes, à savoir toutes les dix minutes. Si leur nombre dépasse douze par heure, consultez votre médecin ou même n'importe quel médecin ou quiconque acceptera encore de vous parler. Il se peut que vous manifestiez une tendance à l'égarement et à la distraction, profitez en pour écrire un scénario. Ne pilotez pas d'avion, à moins que vous ne soyez dans les 10 % des cas qui éprouvent des "connaissances spontanées de pilotage". Si vos cheveux commencent à sentir le pneu brûlé, écartez-vous des bâtiments et des zones habitées et appliquez-vous de la teinture d'iode sur la tête jusqu'à ce que vous n'entendiez plus rien qui ressemble à un compte à rebours. Possibilités de stigmates chez les Mexicains. Ne pas s'asseoir sur des objets coniques pointus. Si un champignon se met à vous pousser entre les sourcils, appelez le livre Guiness des records. Ne manipulez pas de machines industrielles, surtout si vous vous croyez qualifié pour un emploi de bureau; ce conseil est valable même hors traitement. Possibilité de famine et de pustules. Peut survenir une tendance à répéter convulsivement l'expression "macache bono". Ce médicament peut faire apparaître des visions de la Vierge Marie en haut des arbres. Si cela vous arrive, ouvrez une boutique de souvenirs.

[…]

Mises en gardes spéciales: Ce médicament peut raccourcir vos intestins de 6.50 m. Des déformations congénitales rétroactives ont été enregistrées chez certains utilisateurs. Pendant le traitement, il est préférable d'avoir un porte bonheur sur soi. Cessez immédiatement le traitement si vous avez l'impression que vos dents captent des émissions de radio.

[…]

Avis: Ce médicament n'est légal aux Etats-Unis que lorsque l'utilisateur est à cheval sur la ligne de démarcation entre deux états.

 

Et ça, ce ne sont que deux pages (prises sur cinq)… et il y en a 165 dans tout le bouquin !

 

Pour plus d'informations sur Steve Martin:

 

http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne.html?cpersonne=550

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Steve_Martin

 

Pour plus d'informations sur William Shakespeare:

 

http://www.comedie-francaise.fr/biographies/shakespeare.htm

 

Pour plus d'informations sur le New Yorker:

 

http://www.newyorker.com/

 

Pour pouvoir commander "Effets indésirables", si bien recommandé par ce blog:

 

http://www.fnac.com/Shelf/article.asp?PRID=1302220

 

Note explicative : Ceci n'est pas une publicité. Je ne toucherai rien. Je ne connais même pas personnellement ce Monsieur Martin.

 

Rédigé par JP

Publié dans #Le monde de Matéo

Repost 0
Commenter cet article

Stéphane Laurent 27/09/2007 16:49

D'autres livres de Martin ont été publiés depuis, notamment le formidable roman "Un homme de ma trempe", également chez Buchet-Chastel...