Le festival de la couille

Publié le 3 Mai 2005

Nouvelle rubrique de ce blog : les livres à lire.

Partie prenante d'une actualité débordante et donc forcément débordée, le livre (vous savez, ces trucs plein de pages avec des mots écrits dessus (vous savez, les mots, ces trucs plein de lettres qui mises bout à bout ont une certaine signification (vous savez, la signification, cette vue de l'esprit qui prétend diriger le monde (vous savez, le monde, ce truc tout rond, voire oval, qui tourne autour du soleil (enfin, aux dernières nouvelles))))) bref, le livre a encore quelque chose à dire. Prenons le nouveau Palahniuk, Chuck de son prénom, et dont le titre (je me permets à ce sujet de signaler aux personnes qui, par hasard, se seraient fourvoyé jusqu'ici, qu'elles risquent d'être choquées) en dit tout aussi long sur le bonhomme que peu sur la qualité de son oeuvre, "Le festival de la couille". Je sais, je sais, demander ce genre de choses à son libraire peut ressembler à une séance de bizutage mais voilà une expérience salutaire que tout un chacun se doit d'avoir essayé au moins une fois dans sa vie. Ne serait-ce que pour contempler la mine dégoûtée de cet homme au sourire pourtant facile.

Donc, le nouveau Palahniuk. Voilà un carnet de bord aux contours abrasifs qui a au moins le mérite d'exister et d'en apprendre un peu plus sur l'auteur de "Fight Club" (je ne site à dessein que celui-là car il dira au moins quelque chose aux fans du grand Brad) et  sur ses méthodes de travail (lire le passage sur les adeptes de la lutte gréco-romaine pour s'en convaincre). Adepte des stéroïdes anabolisants, capable de se déguiser en chien pour parcourir les rues de Seattle et voir l'effet que ça fait, en rendez-vous privé avec Juliette Lewis ou Marylin Manson, voilà un homme qui sait vivre et dont les obsessions ne sont pas sans rappeler les nôtres... enfin, si  vous aussi vous êtes d'un naturel optimiste réaliste vis à vis du genre humain (à savoir un pessimiste endurci).

A lire sans modération et avec les yeux (enfin, moi, c'est ce que je fais).

Rédigé par JP

Publié dans #Livres à lire

Repost 0
Commenter cet article