Le livre des secrets. Michael Cox.

Publié le 27 Mai 2009




Si certains livres se dévorent, d’autres, en revanche, se dégustent. Tel est le cas du " Livre des secrets " de Michael Cox, sous titré, " La vie cachée d’Esperanza G. ". Souvenez-vous, en 2007, enthousiaste, je chroniquais ici même " La nuit de l’infamie " du même auteur (sorti en poche depuis, je dis ça pour Sylvain et ceux que cela pourrait intéresser). Le livre des secrets en est la suite et cette fois encore… Autant vous le dire tout de suite, il n’est pas indispensable d’avoir lu le premier volume pour se régaler de celui-là (même si une telle lacune est bien dommageable pour vous). La verve, le décalage et la préciosité du langage (d’époque) est, une fois de plus, un vrai bonheur. Seule ombre au tableau, ce livre sera le dernier de cet auteur. Michael Cox est en effet décédé en Mars dernier. Qu'il repose en paix.

 


Résumé (source : éditeur (un peu remanié))

1876. À Paris, Esperanza Gorst, jeune orpheline de dix-neuf ans, choyée par une mère adoptive (française) et éduquée avec soin par un précepteur (anglais) est chargée par ses bienfaiteurs d’une étrange mission : se rendre en Angleterre dans la grande demeure d’Evenwood pour y devenir la femme de chambre de la baronne Emily Tansor et gagner sa confiance. Mais Esperanza n’est pas une domestique ordinaire. Sa tâche est de découvrir les sombres et inquiétants secrets que sa nouvelle maîtresse dissimule, des secrets qui puisent leur origine dans une grave injustice commise vingt ans plus tôt et à laquelle les propres intérêts d’Esperanza sont liés. La baronne Tansor tombe bientôt sous le charme de la jeune fille et aspire à devenir son amie, mais celle-ci ne perd pas son plan de vue et mène une enquête minutieuse dont elle consigne les moindres détails, à l’intention de ses protecteurs bien-aimés, dans son "Livre des secrets". Peu à peu, les secrets de la baronne Tansor sont révélés au grand jour tandis qu’Esperanza est prise dans un réseau compliqué d’intrigues, de mensonges, de meurtres et de trahison.

 


Extrait (source : le livre (aucunement modifié))

" Je passais l’après-midi à accomplir les diverses tâches que m’avait assignées Milady, pendant qu’elle était à Londres, et Dieu que cela m’échauffa et me mit en rage !

Des chaussures, des chaussures, encore des chaussures ! En quantités telles que c’est à peine si j’arrivais à tenir le compte ; et qu’il fallait sortir les unes après les autres, pour les brosser, les cirer, les passer au lait, avant de les remballer et de les remettre en place.

Puis ce fut au tour des chapeaux, bonnets et autres coiffures tout aussi innombrables. À sortir, l’une après l’autre, de leur carton, afin de les épousseter au plumeau, d’en brosser le velours, de remettre en état les garnitures froissées ou détachées – et ce sans l’aide de la pince à fleurs, car je n’avais nulle envie de descendre la demander à Mrs Battersby, comme l’avais suggéré Milady.

Une fois rangé le dernier carton à chapeaux, je sortis l’aiguille et le fil pour raccommoder la robe déchirée la veille, avant de me mettre à nettoyer et frotter la chambre, vidant les eaux usées, et remplissant les brocs d’eau claire.

Pour finir, alors que commençait à décliner la lumière de ce bel après-midi, je m’effondrai sur le sofa du salon de Milady, épuisée, sale et de fort méchante humeur. "

 

 


Titre : " Le livre des secrets "

Auteur : Michael Cox.

Editeur : Seuil (581 pages, 24,50 €).

Rédigé par JP

Publié dans #Livres à lire

Repost 0
Commenter cet article