Mangez-le si vous voulez.

Publié le 18 Mai 2009





Le dernier livre de Jean Teulé se dévore à belles dents. Jugez ce jugement osé si vous le voulez mais c’est ainsi. Ce petit ouvrage (à peine 130 pages) revient sur un fait divers qui vous fait froid dans le dos, le dissèque et vous plonge au cœur de l’horreur pure. Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, se rend à la foire du village voisin de son hameau. Aimé de tous, prêt à tout pour aider les indigents (il va y acheter une génisse pour l’une, faire réparer le toit de la grange d’un autre), élu à l’unanimité au conseil municipal de sa commune, il doit partir à la guerre contre les Prussiens la semaine suivante. Il a refusé l’exemption de service militaire et même d’échanger son appel contre monnaie sonnante et trébuchante (ce qui se faisait à l’époque, ce qu’il aurait pu faire notez-le bien). Mais… Au cours de cette funeste journée, et à la suite d’une méprise ahurissante, Alain va être lynché par une foule assoiffée de sang et de haine. Son supplice va être à ce point terrible que son corps finira brûlé (alors même qu’il est toujours vivant) et même… mangé. Racontant son calvaire quasiment minute par minute, Jean Teulé cherche (et nous avec) à comprendre comment une foule, masse mouvante et dérangeante s’il peut en être, peut basculer au point de consommer l’un des siens. Une lecture dérangeante, menée tambour battant sous une plume fiévreuse et inspirée. Bien évidemment, les rares amis d’Alain qui tenteront de lui venir en aide s’opposeront à un mur d’incompréhension et de violence.

 


"  Il a beau répéter : " je suis Alain de Monéys, Alain de Monéys ", ses paroles glissent sur la foule sans oreilles. C’est le refus d’accepter son identité réelle. Bouteaudon, Dubois, Mazerat et Anthony ne cessent pourtant de le clamer, mais la horde aux chapeaux de paille ne veut rien entendre. "

 


Ou comment une journée qui avait tout pour être festive se termine en cauchemar absolu.

 


En mémoire de cet homme mort pour rien des mains même de ceux qui l’aimaient et l’admiraient…

 

Je viens de découvrir ça sur Youtube et ne peux faire autrement que de vous en faire profiter. Bonne écoute, visionnage et peut-être lecture...



Titre : Mangez-le si vous voulez.

Auteur : Jean Teulé.

Editeur : Julliard.

130 pages. 17,00 €

Rédigé par JP

Publié dans #Livres à lire

Repost 0
Commenter cet article

patrick 18/05/2009 18:45

Ca fait froid dans le dos car onpeut se demander si aujourd'hui ou demain, une foule en colère ne pourrait pas se livrer à des horreurs inimaginables.Patrick

JP 19/05/2009 10:07


C'est bien là la question cher Pat'. Et effectivement, froid dans le dos ça fait (la description des tortures infligées est à ce point efficace qu'on ne peut que se liquéfier à leur lecture).
Amitiés à toi.