Cette fois-ci, je me lache !

Publié le 27 Juin 2006

 

A y est !!! "Le coffret d'Essarois" est sorti (enfin, de manière encore non-officielle). Bien fier. Beau rendu. Contenu (bon, je ne voudrais pas faire celui qui se vante (ce n'est pas mon genre !)) mais c'est vraiment excellent. Première sortie de la bête, Vendredi soir à la bibliothèque municipale de DAIX (21). Déjà quelques exemplaires écoulés (petite ville, soirée de match de l'équipe de France, difficile de faire sortir les gens de chez eux, malgré une bonne publicité, mon nom seul ne suffit pas à attirer pas les foules…). Quoi qu'il en soit, j'ai rencontré là-bas des gens forts sympathiques (et après une pièce de théâtre très amusante et bien jouée (troupe locale) et une rencontre autour d'un verre et de quelques tartes maison (spéciale dédicace à la pizza, à la tarte aux pommes et à celle au citron), beaucoup de promesses d'achats auxquelles j'aurais la faiblesse de croire.).

 

Le véritable démarrage, cependant, est prévu pour Samedi prochain, le 01er Juillet. Séance de dédicaces/ventes massive à Clamecy (58) (à partir de 9H00, libraire Moderne & Classique du Grand Marché et apparition certainement l'après-midi à la librairie du Beuvron). Des affiches ont été distribué ce week-end pour préparer la foule à l'annonce de cette venue exceptionnelle. Des flyers sont également disponibles (marque-pages promotionnels imaginés par mon cerveau fécond en délires inutiles et variés. Deux d'entre eux ont été scotché dans la ville à des endroits stratégiques (sur des lieux forts que l'on retrouve dans le roman). Vous pouvez d'ores et déjà les imprimer afin de les scotcher partout, de les utiliser pour caler des meubles ou allumer des barbecues. Forts utiles également pour paraître branché dans les soirées étudiantes (sauf que c'est déjà les vacances…bande de fainéants va !).

 

Par ailleurs, je tiens à signaler que je dispose de quelques exemplaires (du premier et de celui-ci) réservés à ce lieu d'échanges unique bien que pour le moins unilatéral (bizarre, mais il m'arrive parfois d'aller sur d'autres blogs où l'on parle, au hasard, de confection de bonnets Péruviens ou de macramés en pâtes alimentaires et j'y vois à chaque fois moult commentaires du genre "vas-y !", "ouais génial" ou encore "faut vraiment que je m'y mette moi aussi" et ici, malgré quelques 2 400 visiteurs uniques, plus de 13 000 pages vues recensées depuis sa création, à peine une petite dizaine de commentaires laissés (sympathiques certes, encourageants même, mais c'est quand même un chouia frustrant). Voilà, c'est dit.

 

Non, parce que, c'est vrai quoi, on pourrait faire des choses amusantes si vous vous manifestiez un peu plus (et je ne parle pas des deux ou trois que je connais et qui le font par pure charité chrétienne (même s'ils sont foncièrement athées ce qui rend leur interventions d'autant plus agréables)). Genre, vous imprimez les flyers, vous les photographiez dans des situation amusantes et/ou saugrenues, vous me balancez le tout, je le mets en ligne, j'offre un exemplaire pas dédicacé au second (dédicacé au premier)… ou au moins à moitié prix aux deux… N'importe quoi. Je ne manque pas d'idées. Alors, zut, faites des zefforts vous zaussi quoi !

 

J'accepte également les tickets restaurant pour ceux qui voudraient m'inviter à dîner à distance (et ne pas avoir à supporter mon absolu manque de conversation), les chèques en blanc pour ceux d'entre vous qui seraient particulièrement inconscients, les autoportraits avec mon bouquin mis en évidence (comme preuve irréfutable de son achat (je ne crois que ce que je vois))… Je refuse en revanche les publicités mensongères (et autres promesses d'achats non étayées par une envie véritable d'aider son prochain), les insultes gratuites genre "ouais, c'est ça, bien sûr !", les compilations de WASP offertes à ton anniversaire et dont tu souhaiterais te débarrasser, les amitiés viriles et sincères du genre footballisitiques avec option bière, les costumes croisés avec pantalon-bermuda, les maillots de bain à fleurs, les coccinelles neurasthéniques, les chiens hémophiles, les catamarans pas drôles, les albums de VRP avec du Lara Fabian dedans, les croquettes pour chat pas bio, les poulets à quatre cuisses et les images de synthèses faites main, les édredons sans plumes d'oies (faut plusieurs plumes et donc plusieurs oies), les vacances tout frais payés à la Grande Motte (mais j'accepte par contre celles dans les Cévennes, va savoir pourquoi), les vœux pieux de quelques ermites édentés aux sourires factices et faciès à l'avenant (je sais, ça ne veut rien dire mais je m'en fout ! C'est moi le chef ici. J'fais ce que je veux. Na !), les excuses les plus plates et les planches les moins mal dégrossies, les feux de camp avec étoiles filantes sont bien évidemment acceptés tandis que les chants avinés d'un Francis Lalanne d'opérette feront l'objet d'un renvoi automatique (et ce, soit sous forme physique soit sous forme postal, c'est selon l'heure et le degré d'ingestion).

 

Allez, quoi, un bon geste. En plus, Dieu ne vous le rendra pas (manquerait plus qu'ça !. Non mais c'est vrai quoi, faudrait voir à pas exagérer. C'est pas parce qu'il est omnipotent qu'il peut tout se permettre celui-là).

 

Ça y est, voilà que j'm'énerve. C'est malin (malouin aurait pu me dire un copain Breton… sauf que j'ai pas de copain Breton ! C'est rageant).

 

Allez, je vous ai assez fait patienter. Voici les autocollants / flyers faits main à coller vous même (pour les habitués, j'en avais déjà parlé il y a quelque temps (mais avec d'autres dimensions). Pour les autres, profitez-en, c'est gratos et facile à faire soi même).

 

Et en plus, c'est beau.

 

Mode d'emploi: Découpez selon les points tillés (enfin, là c'est des traits pleins mais avec des moyens supplémentaires, j'aurais pu faire mieux), prendre un rouleau de scotch ("take me up !"… euh, là, si y'en a un qui la comprends celle-là, je suis de tout cœur avec toi mon gars); découper deux morceaux de scotch à coller de part et d'autre de l'autocollant/flyer fait soi même (en laissant du collant côté recto (ça devient compliqué ce truc !) afin de pouvoir le coller sur un support type mur, palissade, poteau France Telecom, baraque de chantier). Trouver le mur, support publicitaire, affiche 4X3, enfin n'importe quoi mais adéquat et coller.

 

OUAAAAAAAAAAA !

 

C'est chouette.

 

Merci de m'aider.

 

Attention, la lecture de ce livre peut susciter l'effroi.

t

"Le coffret d'Essarois", sortie Clamecycoise le 01er Juillet 2006.

Je vous l'avais pas dit que c'était la classe ?

 

 Bon, OK, y'en a qu'un qui a fonctionné, mais ça donne une idée. Et quand je serai devenu bon en informatique, vous aurez les autres.

Et tout ça, c'est cadeau !

Eh ouaip, j'suis comme ça.

En plus, imaginez la tête de ceux qui vont lire ça à Paris ou à Saint Jean de Losne (ou au Mexique !). Déjà qu'à Clamecy y'en a plein qui vont rien comprendre…

 

Rédigé par JP

Publié dans #Le monde de Matéo

Repost 0
Commenter cet article