L'an 01. Un film utopique.

Publié le 19 Février 2009


Internet. On dira ce qu’on voudra, ça n’empêche que… on a une idée, on tape quelques mots dans un moteur de recherches et hop, on a le résultat. Là, par exemple, je me suis dit " tiens, je me referai bien l’an 01 ". Un film de crise. Sur la crise. Avec de grands comédiens. De grands réalisateurs. L’équipe de Charlie Hebdo. Celle de la grande époque, comme on dit. Depardieu jeune. Jugnot avec des cheveux. Coluche vivant. Et ce principe tout bête " on arrête tout et on réfléchit ". Un film actuel en quelque sorte.

Euh, pardon.

Un film sur un monde qui n’existe plus.

Un film d’utopistes.

D'affreux gauchistes.
Un film dangereux quoi. 


Allez, juste pour le plaisir, le voici, en 9 parties, débusqué sur Youtube… Bon visionnage à tou(te)s.

 

Petite présentation rapide à l'attention de ceux qui n'en auraient jamais entendu parler (source Wikipédia) :

L'An 01 est un film français de 1973, réalisé par Jacques Doillon, Gébé, Alain Resnais et Jean Rouch. Le film narre un abandon utopique, consensuel et festif de l’économie de marché et du productivisme. La population décide d'un certain nombre de résolutions dont la première est " On arrête tout " et la deuxième " Après un temps d'arrêt total, ne seront ranimés - avec réticence - que les services et les productions dont le manque se révélera intolérable. Probablement : l'eau pour boire, l'électricité pour lire le soir, la TSF pour dire "Ce n'est pas la fin du monde, c'est l'an 01, et maintenant une page de Mécanique céleste" ". L'entrée en vigueur de ces résolutions correspond au premier jour d'une ère nouvelle, l'An 01.

























Rédigé par JP

Publié dans #ça n'engage que moi

Repost 0
Commenter cet article