La Commission.. la suite !

Publié le 30 Mars 2006

Le panier d’orties : une société d’édition en autogestion

 

Créé l’an dernier, Le panier d’orties a une place à part dans l’édition régionale : il fonctionne sur le principe de l’autoédition, sans capital, sans subvention et sans budget, avec juste un fonds de roulement, et beaucoup de bénévolat. Cette association loi 1901 s’est réunie dimanche en assemblée générale, la première depuis sa constitution.


Le bureau était au complet avec Richard Adam, président, Pierre Fromageot, secrétaire, et Fernand Compin, trésorier. Elisabeth Fally, maquettiste, et Jean-Pierre Favard, auteur, participaient à cette réunion plus amicale qu’administrative qui s’est tenue autour d’un repas.


Cinq livres publiés deux en préparation.


Un an de création, mais déjà cinq livres publiés et deux en préparation. Le cinquième, Petits bonheurs, vient de paraître.

Il est signé Pierre Fomageot, auteur également des Etourneaux du Nivernais. Un sixième en est au stade de la maquette, il s’agit d’une adaptation de Mon oncle Benjamin de Claude Tillier par Hervé Colin qui a fait de ce roman une pièce pour cinq acteurs jouant dix-huit rôles ! Le septième est en attente sur le bureau de la maquettiste : c’est la suite de La commission des 25, un polar signé Jean-Pierre Favard et paru aux éditions Nykta.

A lire également : Dégraissez les baleines et Les Cancouëlles de l’étang de Baye, deux polars de Richard Adam, et Par-delà l’oubli, témoignage et souvenirs de déportation de Serge Antoine. En vente dans les librairies de Clamecy ou au siège du Panier d’orties, chez Richard Adam à Oisy.

 

L’Yonne Républicaine. 30.03.06.

Rédigé par JP

Publié dans #Le monde de Matéo

Repost 0
Commenter cet article