On ne va pas se priver !

Publié le 1 Mars 2006

Alunissage n.m., du latin luna, la lune, et du préfixe a, très joli également. Procédé technique consistant à déposer des imbéciles sur un rêve enfantin. Les accessoires utiles à l'alunissage, outre les imbéciles, sont :
1. La fusée, sorte de véhicule autopropulsé comportant de nombreux aménagements sophistiqués.

2. La terre, pour partir.

3. La lune, pour témoin.


Bastille ( la ) Célèbre forteresse construite à Paris, à la porte Saint-Antoine, entre 1370 et 1382.
Le plus célèbre prisonnier de la Bastille fut évidemment Voltaire. Le moins célèbre fut Jean-Paul Petit-Boudu : moi-même, je ne sais pas qui c'est. C'est vous dire. Voltaire connut bien les geôles de la bastille à une époque où, sauf son respect, il avait encore des couilles au cul : par la suite, fort nous est d'admettre qu'il se plia devant les puissants, et singulièrement devant Frédéric II de Prusse, en périlleuses et dégradantes courbettes d'une servilité qu'on ne rencontre guère, de nos jours, que chez les producteurs de télévision vautrés au paillasson des directeurs de chaînes. Terminons en rappelant que la Bastille était quasiment vide lorsqu'une brassée d'excités la prit vaillamment d'assaut un jour d'été 1789. C'était la révolution des bourgeois. Ils sont toujours au pouvoir.

Directeur n.m., du latin di, la première porte, et rectus, à droite. On ne dit pas un petit directeur, on dit un chef de rayon. On ne dit pas un grand directeur, on dit un chef de diamètre. Le féminin de directeur est la femme du directeur.

Femme n.f. La femme est une substance matérielle organique composée de nombreux sels minéraux et autres produits chimiques parés de noms gréco-latins qu'on retrouve également chez l'homme, mais dans des proportions qui forcent le respect. Dépourvue d'âme, la femme est dans l'incapacité de s'élever vers Dieu. En revanche, elle est en général pourvue d'un escabeau qui lui permet de s'élever vers le plafond pour faire les carreaux.

Judaïsme n.m. Religion des juifs, fondée sur la croyance en un Dieu unique, ce qui la distingue de la religion chrétienne, qui s'appuie sur la foi en un seul Dieu, et plus encore de la religion musulmane, résolument monothéiste.

Torture nom commun, trop commun, féminin, mais ce n'est pas de ma faute. Bien plus que le costume trois-pièces ou la pince à vélo, c'est la pratique de la torture qui permet de distinguer à coup sûr l'homme de la bête. Il fallut attendre l'avènement du christianisme pour que la pratique de la torture atteigne un degré de raffinement enfin digne de notre civilisation. Aujourd'hui encore, quand on fait l'inventaire des ustensiles de cuisine que les balaises du Jesus'fan Club n'hésitaient pas à enfoncer sous les ongles des hérétiques, ce n'est pas sans une légitime appréhension qu'on va chez sa manucure.

 

Extraits du "Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des bien nantis". Pierre DESPROGES.

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article