Nus et Pouy ?

Publié le 3 Décembre 2007

resize.jpg


Jean-Bernard Pouy. Pouy... un nom comme ça, ça ne s’invente pas (j’avais dit pas les fringues ni le physique merde !). Bref, Pouy, tout le monde connaît. C’est le type qui est à l’origine du Poulpe. Mais si, le Poulpe, Gabriel Lecouvreur, un peu (franchement) anar, toujours à la recherche de la petite bête qui fâche… Ah, vous voyez. Paraît d’ailleurs qu’il serait de retour, le Gaby. Enfin, là, je parle du Pouy. Pas du Poulpe. Faut suivre. Bref, JB Pouy pond des polars, d’un genre plutôt jouissif. Le dernier en date s’appelle « Nus ».
ça cause d’une bande d’anars (tiens donc) qui vont faire leur « université d’été » dans un camp naturiste (sous prétexte qu’à poil, on ne peut rien se cacher). Mouais, moi je veux bien. Sauf que voilà, sur place, ils découvrent qu’un crime vient d’être commis. Et pas sur n’importe qui, c’est la fille d’un vieil anar Espagnol, héros de la guerre civile qui y est passée… ça fait désordre dans le paysage. Ni une, ni deux, nos tout-nus (ici nommés les apoilistes) décident de mener l’enquête. Sauf que quand on est anar, se faire flic, ça se fait pas… Problème de déontologie niveau 4éme. Alors que faire ? Surtout si on choppe le(s) salaud(s) qui a (ont) fait ça. Les discussions vont être serrées. Ça va négocier sec sous la toile de tente communautaire. Si l’intrigue tient sur un string (là où ils sont, c’est déjà trop), les rapports entre les personnages sont assez bien vus. Et souvent drôles. Une bonne plongée du côté libertaire en tous cas.  Et la fin (je ne vous dis rien, bien entendu) est plutôt bien trouvée… Bref, à conseiller à tous ceux qui veulent se détendre en passant un agréable moment (et aussi à ceux qui connaissent un peu ce milieu-là, parce que ça devrait bien les faire marrer).

 

« Nus » de Jean-Bernard POUY, éditions FAYARD. 18.00 €.

Rédigé par JP

Publié dans #Livres à lire

Repost 0
Commenter cet article